Infos générales - Page 11

  • Coronavirus: décès d’Eric Antoine, coach de basket

    Coronavirus: décès d’Eric Antoine, coach de basket 4400 Flémalle

    Triste nouvelle dans le monde du basket. Eric Antoine, 56 ans, est décédé ce week-end après avoir contracté le coronavirus.

    Lire la suite : coronavirus-deces-deric-antoine-coach-de-basket-de-flemalle

  • RESA SUSPEND MOMENTANÉMENT LA NÉCESSITÉ DE RECHARGER LES COMPTEURS À BUDGET

    RESA SUSPEND MOMENTANÉMENT LA NÉCESSITÉ DE RECHARGER LES COMPTEURS À BUDGET 4400 Flémalle

    !! AVIS AUX UTILISATEURS DE COMPTEURS A BUDGET !!
    POUR PLUS D'INFOS, RENDEZ-VOUS SUR LE SITE : WWW.RESA.BE

    Les mesures prises par les autorités se renforcent de jour en jour pour éviter une propagation du virus Covid-19. Réduire les contacts entre les personnes est la meilleure attitude à adopter durant cette pandémie. En tant que service public au service du public, nous sommes plus que jamais sensibles à la protection de nos clients et à leur sécurité ainsi qu’à celle de notre personnel. Dans cette optique, il a été décidé de stopper momentanément la nécessité de recharger les compteurs à budget dès ce jeudi 19 mars pour une durée non définie qui dépendra de la durée de confinement.

    COMMENT PROCÉDER ?
    Pour bénéficier de cette mesure, vous devez effectuer les 3 étapes suivantes :

    1/ Passez votre carte de rechargement dans votre compteur (chez vous)
    2/ Rendez- vous ensuite dans un point de rechargement et introduisez votre carte dans le terminal bancontact. Le message suivant devrait s’afficher :
    « Rechargement réussi, montant ZERO », si aucun paiement n’était en attente ou par exemple « Rechargement réussi, montant 38 € » si vous aviez un paiement de 38 € disponible
    3/ Passer une dernière fois votre carte dans votre compteur (chez vous)
    Votre solde sera alors gelé temporairement et votre compteur ne se coupera pas. Votre crédit disponible restera inchangé.

    Grace à cette mesure, vous ne devrez sortir de votre domicile qu’une seule fois pour vous rendre dans un point de recharge. Il n’est pas nécessaire de recharger de l’argent sur votre carte lors de cette manipulation.
    Cette manipulation est indispensable pour bénéficier de la suspension de coupure même si votre dernière recharge a été effectuée juste avant ce jeudi 19 mars à 10h.

    QUE FAIRE SI JE SUIS EN « CRÉDIT DE SECOURS » ?
    Vous pouvez bénéficier de cette mesure même en crédit de secours en effectuant les 3 étapes expliquées ci-dessus.

    QUE FAIRE SI VOTRE COMPTEUR EST COUPÉ ET QUE LE CRÉDIT DE SECOURS EST ÉPUISÉ ?
    Si votre compteur est coupé actuellement faute de crédit, vous devez le charger une dernière fois afin qu’il soit en positif. Une fois rechargé, passez la carte dans votre compteur.

    L’ÉNERGIE QUE JE CONSOMME EST-ELLE GRATUITE ?
    Nous attirons fortement votre attention sur le fait que l’énergie que vous consommerez ne sera pas gratuite. Nous mettons momentanément en suspens la nécessité de prépayer afin de vous permettre de rester chez vous et que votre énergie ne soit pas coupée.
    Les modalités de paiement de l’énergie consommée seront définies après la crise sanitaire actuelle.
    Néanmoins, vous pouvez continuer à recharger votre carte normalement si vous le souhaitez tout en respectant les consignes de confinement.

    OÙ TROUVER UNE BORNE DE RECHARGEMENT ?
    Pour connaitre les points de recharge, vous pouvez consulter la carte interactive sur le site internet de RESA mais avant de vous rendre dans un de ces lieux, assurez-vous que celui-ci est ouvert. Certaines librairies ont décidé de fermer leurs portes, certaines communes et CPAS fonctionnent sur rdv. Renseignez-vous !
    Vous pouvez toujours vous rendre au service clientèle de RESA rue Louvrex 95 à 4000 Liège qui reste ouvert du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 12h45 à 15h30. Cependant des mesures de distanciation sociale sont prises pour votre sécurité et celle de notre personnel pouvant provoquer une attente importante avant de pouvoir avoir accès à une borne de rechargement.

    QUE FAIRE EN CAS DE PROBLÈME ?
    Nous restons bien entendu à votre écoute pour répondre à vos inquiétudes et interrogations.
    Pour votre sécurité et celle de nos collaborateurs, nous vous invitons à privilégier autant que possible le téléphone (04/220.12.11) ou le chat sur notre site internet www.resa.be
    Nous vous remercions pour votre collaboration et vous souhaitons beaucoup de courage pour traverser cette période.
    L’équipe du service clientèle

  • 31 travailleurs sur 71 positifs à la maison de repos

     

    31 travailleurs sur 71 positifs à la maison de repos 4400 Flémalle

    On attendait ce vendredi soir les résultats des tests pratiqués sur l’ensemble du personnel à l’horaire jusque dimanche à la résidence Domaine du Château à Flémalle. Ils sont tombés et près de la moitié des travailleurs sont positifs.

    Lire la suite : 31-travailleurs-sur-71-positifs-la-maison-de-repos-de-flemalle

    Luc Gochel

  • Changement d’heure de la nuit de samedi à dimanche

     

    Changement d’heure de la nuit de samedi à dimanche 4400 Flémalle

    Dans la nuit du 28 au 29 mars passage à l'heure d'été.

    + 1heure, Le passage à l'heure d'été se déroulera à 2 heures du matin il sera alors 3 heures 

    Une heure de confinement en moins 

  • Axelle donne rendez-vous aux internautes chaque samedi pour son blind test édition spéciale “de mon salon”

     

    donne rendez-vous aux internautes chaque samedi pour son blind test édition spéciale “de mon salon” 4400 Flémalle

    Tous les samedis, durant autant de temps que durera le confinement, Axelle Clamart a décidé d’organiser son édition spéciale du blind test, depuis son salon. Un premier rendez-vous avait été donné le samedi 21 mars et avait rassemblé pas moins de 550 participants. La Flémalloise espère qu’autant de personnes, sinon plus, joueront ce samedi.

    Lire la suite sur : https://www.7sur7.be/belgique/cette-flemalloise-donne-rendez-vous-aux-internautes-chaque-samedi-pour-son-blind-test-edition-speciale-de-mon-salon~a674060d/?fbclid=IwAR1up4NiXkosVdSKc-HuQbxBFW9BhE3VThO5E4JIc72-kdyVOSlAmkUx6QQ&referrer=https://l.facebook.com/

  • 8 employés positifs et 31 résidents isolés au home

    8 employés positifs et 31 résidents isolés au home 4400 Flémalle

    Le «Domaine du Château» à Flémalle est fortement impacté depuis quelques jours par le coronavirus. Huit employés sont atteints, 31 pensionnaires sont à l’isolement et on ne sait pas à quoi attribuer exactement les six décès survenus ces derniers jours.

    Lire la suite sur : 8-employes-positifs-et-31-residents-isoles-au-home-de-flemalle?fbclid=IwAR16EXJxPLBrOe_gc7rhlbxhaqoVwNTD_TE0loy8CkzCpMQvcVouyceh7wo

  • Entraidons-nous. Sudpresse, avec Listminut, lance une plateforme d’aide et de services

    Entraidons-nous. Sudpresse, avec Listminut, lance une plateforme d’aide et de services 4400 Flémalle Depuis le début de la crise sanitaire que nous connaissons, de nombreux groupes d’entraide naissent sur les réseaux sociaux. De Woluwe-Saint-Lambert à Liège en passant par Tournai ou Namur, les initiatives locales se multiplient et s’organisent, comme elles peuvent. En temps de crise, il est rassurant de savoir que nous pouvons compter les uns sur les autres et que notre pays ne faillit pas à sa réputation de peuple généreux


    Listminut, l’entraide comme ADN


    Sortir les chiens, faire les courses, réparations d’urgence ou encore garde d’animaux, tels sont quelques-uns des services proposés par les centaines de bénévoles qui ont rejoint la plateforme www.listminut.be/fr/coronavirus


    Listminut est une plateforme collaborative bruxelloise, née en 2013. À sa création, elle était la première entreprise à se baser sur l’économie collaborative et mettait en relation des particuliers avec des prestataires de services (jardinage, bricolage, garde d’animaux domestiques…). On peut dire que l’entraide est vraiment ancrée dans leur ADN !


    Avec leur base de données dépassant les 60.000 prestataires et face à la situation que nous connaissons, Listminut a eu l’idée de lancer un appel à la solidarité, pour rendre service bénévolement aux personnes dans le besoin. « Il y a eu un véritable élan de solidarité, de la part de nos prestataires, bien sûr, mais également d’anonymes qui avaient l’envie d’aider, d’une manière ou d’une autre », se réjouit Géraldine Vandamme, Responsable marketing au sein de Listminut.


    Et pour toucher un maximum de public, Listminut a contacté Sudpresse. « Nous avons choisi de nous associer à Sudpresse parce que nous sommes persuadés que, grâce à ce média, l’information touchera le plus grand nombre », poursuit Géraldine.


    Sudpresse, toujours plus proche de son public


    Sudpresse réfléchissait depuis quelque temps déjà à lancer une action solidaire pour la Belgique, le rapprochement avec Listminut s’est donc fait assez naturellement. « En tant que média leader sur l’information locale, il est de notre devoir de nous joindre à cet élan de solidarité. Nous voulons, par cette collaboration, rassurer nos publics et les aider à traverser cette crise au mieux », insiste Vincent Brossel, Directeur Marketing et Commercial du groupe Sudpresse. En ces temps de confinement et de distanciation sociale, Listminut et Sudpresse se veulent rassurants et les règles imposées par le Conseil National de Sécurité seront bien entendu respectées.


    Si vous avez besoin d’un coup de main, rendez-vous sur www.listminut.be/fr/coronavirus . Des centaines de bénévoles de votre région vous attendent pour vous rendre service. Et si vous souhaitez être bénévole, il n’est pas trop tard !

  • Région liégeoise - Les Liégeois solidaires ont le moral : les beaux gestes se multiplient

     

    Région liégeoise - Les Liégeois solidaires ont le moral : les beaux gestes se multiplient 4400 Flémalle Les gestes de solidarité des Liégeois se multiplient depuis la crise du coronavirus. En faveur de ceux qui restent mobilisés, mais aussi pour combattre la morosité ambiante.


    Impossible d’énumérer ici toutes les marques de solidarité dont font preuve les Liégeois depuis quelques jours tant elles sont nombreuses. Partout, ils se mobilisent pour confectionner des masques, pour venir en aide aux personnes en difficultés ou pour soutenir le personnel soignant, plus que jamais en première ligne. De nombreux restaurateurs, contraints à l’inactivité ou, du moins, à un service au ralenti, ont ainsi décidé de contribuer à leur manière à l’effort de guerre en offrant leurs produits au personnel hospitalier.


    C’est le cas notamment de la pizzeria « Vesuvio », installée à Visé : « Cette pizzeria fait depuis le confinement pas mal de gestes envers sa clientèle : livraisons à domicile gratuites durant le confinement, soutien vers les infirmiers. Ils n’hésitent pas non plus à rassurer leur clientèle », tient ainsi à souligner Anthony. Le bar à pâtes Carmelo, à Soumagne, a lui aussi mis ses talents culinaires au service du personnel soignant. « Mes collègues et moi, infirmiers à la Citadelle de Liège salle 36, nous tenons à remercier le bar à pâtes de Carmelo pour sa générosité, son dévouement et sa sympathie », témoignent ainsi les infirmiers liégeois, après avoir reçu un beau colis pour tenir le rythme.


    D’autres ont décidé de s’adresser à l’ensemble de la population, pour tenter de leur remonter le moral. Ce chauffeur du TEC Liège, toujours en poste malgré la crise du coronavirus, a ainsi voulu montrer à tous qu’il était encore possible de garder sa bonne humeur, même en pareilles circonstances. « Un collègue a eu l’envie de partager sa bonne humeur avec la Belgique tout entière, souligne Benoît. De Montrer aux gens que nous pouvons nous aussi s’amuser sur notre lieu de travail tout en étant appliqués… Eh oui, nous sommes aussi au front comme nos amis infirmières, médecins, caissiers, éboueurs, etc. »


    Enfin, on notera également le beau geste des policiers de la Basse-Meuse qui sont allés soutenir le personnel de l’hôpital de Hermalle-sous-Argenteau ce vendredi soir.


    Source 7 Dimanche